we-do" class="what-we-do">


Actualité

Réduire la quantité de Césium 137 dans l’organisme des enfants de Tchernobyl
grâce à la pectine de pomme

V. B. Nesterenko, A. V. Nesterenko, V. I. Babenko, T. V. Yerkovich, I. V. Babenko
Lire ce document

Interview de Michaël Ferrier

Dans cet interview, il évoque dans le passage consacré au théâtre, la traduction de la pièce Sarcophage de Gubarev.
Lire ce document

The European Nuclear Power Risk Study 2019

Climate Crisis - Why nuclear is not helping GOBAL 2000 (Conference Vienna 8.10.2019)

Le docteur Claudio Knüsli a présenté le 08 octobre 2019 à Vienne une étude
concernant l'inefficacité du nucléaire pour résoudre la crise climatique, et les dangers qu'il représente.
Lire ce document

Dr. med. Claudio Knüsli,
FMH Internal Medicine / Oncology


Série HBO "Chernobyl" de Craig Mazin

Analyse critique détaillée de la série HBO “Chernobyl” par Yves Lenoir. Ce document est également disponible sur le site de Mediapart “ Par son efficacité, cette œuvre efface la ligne de démarcation entre vérité et mensonge. Car la qualité de sa réalisation lui confère l’autorité de faire admettre comme véridiques toutes sortes de faits alternatifs et d’erreurs, certaines à prétention pédagogique. La vérité est inattendue, complexe : elle surprendrait, elle fatiguerait, elle décevrait, elle ennuierait. CHERNOBYL efface Tchernobyl. “
Yves Lenoir Lire ce document

Igor

Igor Enfants de Tchernobyl (Documentaire Medical) - Histoires vraies
Voir le film(214 MO)

Yves Lenoir à Radio-Occitania


[L'équipe de Radio-Occitania] Emission de Radio-Occitania à Toulouse, dans le cadre du festival du film des droits de l’homme.

Attention : 1h57, fichier de 54 Mo

,,26 Janvier 2019,,


Grande Marche La Hague-Paris 2018

Une marche entre La Hague et Paris, sur trente jours, pour un vrai débat sur le nucléaire, organisée par l'association
”Nucléaire en question”. Le dossier complet est visible ici

Yves Lenoir au FSMAN

Le Forum Social Mondial Anti-Nucléaire se tiendra à Paris
du 2 au 5 novembre 2017.
Yves Lenoir y fera un exposé le 2 novembre de 14h à 16h15 :
dont vous pouvez télécharger la version pdf ici

UNE LECTURE INDISPENSABLE : Désastre Nucléaire en Oural

27 juillet 2017

Il y a soixante ans, le 29 septembre 1957, l’immense complexe atomique militaire de Mayak, à 60 km au nord de Tchéliabinsk, dans l’Oural, a été le siège d’un terrible accident : l’explosion d’une cuve de stockage de strontium 90. Tout l’environnement était déjà complètement contaminé par une gestion désinvolte des déchets et résidus de la production du plutonium. Un premier accident grave avait eu lieu dès le début d’exploitation des installations, en 1949. Les retombées radioactives de l’explosion se répartirent sur un territoire de 10 km de largeur et de 100 km de longueur dans la direction du nord-est, dont il fallut évacuer puis détruire tous les villages.

En 1976, sollicité par la revue britannique New Scientist, le biologiste dissident Jaurès Medvedev brossa un tableau qu’il croyait convenu d’un certain nombre de catastrophes technologiques survenues dans l’URSS d’après guerre. Celle de Mayak était totalement ignorée (sauf de la CIA) et sa révélation souleva un scepticisme général dans les milieux atomiques qui traitèrent Medvedev d'affabulateur incompétent. L’homme entreprit alors une enquête approfondie exemplaire pour établir la réalité des faits et restaurer sa crédibilité. Il publia ce travail magistral en anglais en 1979.

Peu après Tchernobyl, les physiciens Roger et Bella Belbeoch décidèrent de traduire cet ouvrage pour le porter à la connaissance du public français. La publication eut lieu en 1988, aux Editions Isoète. Le livre n’est plus disponible. La famille de Roger et Bella Belbéoch et l’éditeur ont autorisé Enfants de Tchernobyl Belarus à en diffuser gratuitement une version numérisée. Qu’ils en soient chaleureusement remerciés ici, au nom de toutes les personnes qui auront ainsi la chance de (re)découvrir l’importance majeure et d’une brûlante actualité du récit de Medvedev.

lire le document

Deux petits livrets bien utiles

Les produits du jardin viennent de publier deux livrets édités au profit d'Enfants de Tchernobyl Belarus (ETB) pour l'Institut Belrad.
Chaque livret est vendu sur le site Les produits du jardin 5€, dont 2€ sont versés à Enfants de Tchernobyl Belarus.
Une remise de 40 % est accordée aux groupes en fonction des quantités (soit 3 € par ex.).

Décès d'un grand homme

10 janvier 2017

Vous pouvez consulter la dernière monographie importante d'Alexey Yablokov, en deux parties :
première partie (publication 2013) et deuxième partie (publication 2014)
Alexey Yablokov, pionnier de la protection de l'environnement,
grand et chaleureux ami, homme courageux, éminent scientifique, n'est plus.

L'académicien russe Alexey V. Yablokov est décédé le 10 janvier 2017, à l'âge de 83 ans, au terme d'une longue et douloureuse maladie.

Les traits marquants de la personnalité d'Alexey Yablokov frappaient quiconque dès le premier contact : la bienveillance, la rigueur morale, l'intransigeance intellectuelle, le patriotisme, l'engagement pour le bien commun et l'infatigable activité au service de la défense des conditions de la vie sur Terre.

Charles Digges, au nom de la célèbre organisation écologiste russo-norvégienne Bellona, avec laquelle il avait collaborée durant de longues années, lui a rendu un long hommage, sous un titre qui résume en quelques mots l'importance historique de la carrière de l'homme que le Président Boris Eltsine avait pris à ses côtés entre 1989 et 1992 comme conseiller pour les questions d'écologie et d'environnement : Bellona

Alexey Yablokov a mené de front mille combats. Il a dénoncé le maquillage du décompte des prises des navires baleiniers russes en violation des accords internationaux (1997). Il a coordonné le dénombrement et la localisation des navires et sous-marins atomiques soviétiques, mais aussi des 17 000 conteneurs de déchets radioactifs immergés dans l'Océan glacial arctique. Son livre blanc sur ces questions a apporté à la Russie une aide de plus 3 Md $ pour le démantèlement de 200 sous-marins et pour assurer la sécurité de dizaines de stocks de déchets radioactifs militaires.

Il joua un rôle majeur de conseil et de témoin dans la procédure conclue par l'acquittement en 2000 par la Cour suprême de la Russie de l'écologiste russe Alexander Nikitin, poursuivi par l'Etat russe depuis 1995 pour la publication du rapport "The Russian Northern Fleet: Source of Radioactive Contamination"

Sans compter son énergie, il lutta pour amener les séquelles de Tchernobyl au rang de désastre majeur et durable. Il avait coutume de dire : “Tchernobyl est un arbre qui pousse…”. Avec le physicien Vassily Nesterenko, un des plus éminents “anciens combattants” de Tchernobyl (le mot “liquidateur” est un euphémisme politique puisque rien n'est liquidé, sinon des vies humaines et des territoires abandonnés), et son fils Alexey, il a rédigé la somme “Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment”, publié par Naouka à Moscou en 2006, puis par l'Académie des Sciences de New-York en 2009 et disponible en français dans une version augmentée (Tchernobyl : Conséquences de la catastrophe sur la population et l’environnement.)

Bien qu'en proie aux douloureux développements de sa maladie il a poursuivi ses travaux jusqu'à l'extrême limite de ses forces. l'une de ses dernières publications – “A Review and Critical Analysis of the Effective Dose of Radiation Concept. J Health Pollution, Part I, June 2013 et Part II: An Approach to an Objective Assessment of Human Radiation Risk, October 2014” – devrait inciter tous les radio-biologistes indépendants à se pencher sur le fossé entre la présentation des effets des radiations par les instances internationales – OMS, Commission internationale de protection radiologique et United Nations Scientific Committee on the Effects of Atomic Radiation – chargées historiquement en 1957 de favoriser le développement de l'énergie atomique en appui à la toute jeune AIEA et ce qu'ont révélé tous les accidents majeurs, notamment Tchernobyl.

Alexey Yablokov a été et reste un exemple irremplaçable. Nous avons eu l'honneur mais surtout la chance inestimable de l'avoir rejoint dans sa lutte pour la reconnaissance des dégâts de Tchernobyl, et pour que la chape de l'oubli et de l'indifférence ne scelle le destin des populations touchées par les retombées radioactives de l'accident. La poursuite de son œuvre est désormais notre affaire, celle de tous ceux qui restent solidaires des victimes de Tchernobyl et de Fukushima.

Nous exprimons à ses proches et à ses amis nos plus sincères condoléances et nous partageons avec eux la peine de sa perte.

Yves Lenoir

président d'Enfants de Tchernobyl Belarus

auteur de La Comédie atomique, La Découverte, 2016


Yves Lenoir à Science-Po

Exposé sur le thème “La radio-protection au service de l'atome”
Voir le film(193 MO)

Wladimir Tchertkoff au Japon

Wladimir Tchertkoff a séjourné au Japon du 23 au 28 mars 2016 :
Voir le programme de son séjour Lire ici le texte de ses exposés


LA COMéDIE ATOMIQUE

L'histoire occultées des dangers des radiations.
Yves Lenoir - Avril 2016

Yves Lenoir, ingénieur de formation, suit les questions nucléaires depuis sa participation à un groupe interministériel sur les déchets radioactifs en 1974-1975. Il est aujourd’hui président de l’association Enfants de Tchernobyl Belarus, créée en 2001 pour financer un organisme indépendant de protection radiologique du Belarus, l’Institut Belrad basé à Minsk.

Ce livre est en vente dans notre boutique


Travailleurs du nucléaire

Message d'Annie Thébaud Mony au premier forum social mondial thématique sur le nucléaire à Tokyo; le 27 mars 2016.
Voir le film(44 MO)

Survivre à la Pollution Atomique

Un film de vulgarisation sur la pollution par les radionucléides et la manière d’en diminuer les effets sur l’organisme lorsqu’on vit en zone contaminée. Le DVD de ce film est en vente dans notre boutique


Chyo Nohara nous a quittés !

Les recherches qu'elle a effectuées avec son équipe ont fait largement progresser les connaissances scientifiques liées aux retombées de l'accident de Fukushima, et plus largement aux effets destructeurs de la pollution atomique sur l'ADN des êtres vivants.> A l'occasion d'une conférence à Genève, elle nous a fait l'honneur d'assister à la présentation de Tchernobyl Forever, et de partager avec nous les remarquables résultats de ses années d'enquêtes sur le sujet. La disparition de Chyio Nohara est une perte pour le monde scientifique.

Accéder à quelques)unes de ses publications :
The biological impacts of ingested radioactive materials on the pale grass blue butterfly Etude Zizeeria Maha


Svetlana Alexeievitch : Prix Nobel de Littérature

COMMUNIQUÉ DE PRESSE.

Le 8 octobre 2015 on a appris que le Prix Nobel de Littérature 2015 avait été décerné à l'écrivain biélorusse Svetlana Alexeievitch. L'association Enfants de Tchernobyl Belarus se réjouit de cette magnifique surprise et s'associe à toutes les félicitations que la primée va recevoir.

Cette distinction honore tant le génie littéraire de l'auteur que les sujets profonds et historiques qui font la trame de son œuvre.

Dix ans après la catastrophe, elle avait marqué les esprits du grand public, souvent peu averti de la signification réelle du désastre de Tchernobyl, avec son livre La Supplication -Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse (1997). En lui remettant le prix quelques mois avant la commémoration du trentième anniversaire de ce qui reste une tragédie en cours, les jurés Nobel ont sans le dire obligé le monde à regarder cette réalité où l'aujourd'hui porte les stigmates des retombées radioactives massives survenues au printemps 1986 sur de vastes régions du Belarus, de la Russie et de l'Ukraine.

La page de Tchernobyl n'est pas tournée, celle de Fukushima non plus, en dépit des efforts des institutions internationales, AIEA, OMS, UNSCEAR et CIPR qui se sont investies dans une présentation mensongère des séquelles de ces accidents d'un type nouveau, capable de disqualifier durablement les conditions de vie sur des territoires de plusieurs dizaines de milliers de km2.

Enfants de Tchernobyl Belarus tient à exprimer toute sa reconnaissance au Comité Nobel pour sa judicieuse décision.


Un article dans la revue Biocontact

Un article de Catherine Lieber vient d'être publié par la revue mensuelle gratuite “Biocontact”. Cet article traite de la radioactivité, de la contamination et ses conséquences, et de quelques principes de base pour s'en protéger.

Lire l'article original ici


Un magnifique don à ETB

SBA Paris et la préfecture de Saga, relayés par Ringono, font une offre absolument exceptionnelle à ETB au profit de Belrad. Il s'agit de porcelaines d'un fabricant japonais parmi les plus célèbres et les plus anciens, ARITA.
Cette entreprise a presque 4 siècles d'existence, et ses produits étaient plus précieux que l'or aux yeux du roi Frédéric-Auguste Ier de Saxe.
Dans le cadre d'une cause humanitaire, les prix sont fixés extrêmement bas, aux environs du tiers du prix habituel, la totalité des fonds collectés iront droit à BELRAD.
Voir quelques photos des objets en vente
Selon les pièces, les prix s'échelonnent entre 3 et 20€.
Une occasion rare de vous offrir une œuvre d'art de maîtres dans ce domaine où ARITA brille depuis 400 ans !


Belrad 2015

Un court documentaire basé sur le séjour de Ramona et Michel Hugot au Belarus, aux côtés de quelques membres de BELRAD. Le DVD associant ce film avec “Hommage à Vassily Nesterenko” est en vente dans notre boutique.


Insurrection artistique

La compagnie “Brut de béton” lance un “Appel pour une insurrection artistique, intellectuelle, scientifique et populaire contre la poursuite de la contamination radioactive de la planète”.


Lire le document intégral

Appel urgent d'Alexey

Usure du matériel roulant, gros problème de plomberie, façade de la maison à restaurer, BELRAD ne peut faire face sans un gros coup de pouce ! Chers amis et adhérents Tout d’abord, je veux remercier chacun d’entre vous pour tout ce que vous faites pour Belrad. Certains d’entre vous sont des héros. Je sais que la vie ne devient pas de plus en plus facile, mais malgré tout vous nous aidez à survivre avec votre formidable soutien. Malheureusement, certains de nos membres le sont seulement sur le papier. Si nous pouvions tous nous unir, nous pourrions faire la différence pour les enfants du Bélarus qui vivent tous les jours sous l’influence de dangereux isotopes de Tchernobyl. Non seulement notre solidarité aiderait plus d’entre eux, mais aussi permettrait un futur sans cette dangereuse énergie nucléaire.

lire la suite de l'appel
Une courte vidéo tournée le 27 marc 2015 illustre ces problèmes.
Voir le film

Tchernobyl, banquet d'anniversaire


Une œuvre collaborative publiée par la revue Agone

”Dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, le courant alimentant le réacteur 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl s’interrompit. L’alimentation de réserve et la pompe centrale de refroidissement tombèrent simultanément en panne. Le cœur du réacteur se mit à fondre. Le 27, de violentes explosions détruisirent le dôme du réacteur, qui laissa massivement échapper dans l’atmosphère une radioactivité qui continua, pendant deux semaines, à se répandre sur tout l’hémisphère Nord. Les gouvernements firent immédiatement tout pour dissimuler l’événement ou en minimiser les conséquences. Aucun d’eux n’agit cependant avec autant de tranquille mauvaise foi que les services publics français. La presse, qui s’assura de gros tirages pendant quinze jours en publiant nombre d’éléments que le mensonge d’état entendait conserver secrets, n’aboutit cependant jamais à une forme même embryonnaire d’analyse raisonnée de la question nucléaire. Pressée par les impératifs commerciaux, elle retourna ensuite chercher ailleurs matière à ses « actualités».“

Lire le document


Message d'Alain Chabrolle

Alain Chabrolle est Vice-Président du Conseil régional Rhône-Alpes délegué à la Santé et à l'Environnement

Bonjour, J'ai le plaisir de vous envoyer en pièce jointe des documents complémentaires suite à la présentation “Contribution scientifique à la démarche intégrée de gestion des territoires radio-contaminés du Centre Ecologie et Santé de Kiev” du jeudi 5 février à l'Hôtel de Région, Lyon Confluence à 11h15 :

  1. Une note sur l'avancement du projet depuis octobre 2012 en partenariat avec la Région Rhône-Alpes

  2. Le Power Point projeté lors de la présentation


Message urgent

Yves Lenoir, président

La situation de BELRAD est devenue dramatique

Chers Amis,



Quel paradoxe !

Nous avons cette année mené de front un intense travail pour accroître les soutiens à BELRAD et, en parallèle, réussi à donner corps au projet Tchernobyl Forever, dont la présentation vient d'avoir lieu avec succès le 14 novembre à la Mairie du 2ème Arrondissement de Paris où Monsieur Jacques Boutault, le Maire, nous a accueillis avec un formidable discours de bienvenue et de soutien…

Le lendemain nous tenions notre Assemblé Générale annuelle. Alexey Nesterenko a répété devant tous les présents ce dont il nous avait informé en détails après son arrivée le 13. Il n'aurait en effet pas été prudent de traiter le fond de ces questions par email.

Suite au “trou d'air” que nous avons constaté dans les dons depuis le mois d'août, il a manqué une bonne quinzaine de milliers d'Euros cette année dans nos versements à BELRAD pour assurer le minimum du financement de son activité sans puiser dans le fonds de réserve de sa trésorerie. Celle-ci est aujourd'hui tombée à zéro et au 15 novembre, jour de notre AG, notre compte bancaire n'affichait de son côté que 4 000 € de solde créditeur… alors que sans un versement de 16 000 € à la fin du mois, BELRAD ne pourra pas payer les salaires et les taxes.

La générosité des adhérents et donateurs d'ETB n'est pas en cause puisque le ralentissement des rentrées qui nous inquiète depuis août ne s'est globalement traduit que par un défaut annuel de 7 000 € relativement à l'engagement voté en AG en novembre 2013, mais de 19 000 € en regard de l'engagement moral que nous avions pris d'essayer de tenir 16 000 €/mois.

Une anecdote montre que BELRAD n'a plus de marge de manœuvre. Le responsable des mesures de la radioactivité corporelle a demandé de ne travailler que trois semaines par mois, la quatrième lui permettant de gagner autant qu'un salaire mensuel de BELRAD en… peignant des murs pour le compte d'une entreprise du bâtiment. Tout est dit : le dévouement admirable des collaborateurs d'Alexey a atteint la limite de la survie du fait de l'évolution du coût de la vie dans le pays.

Il ne s'agit pas d'attendre que Tchernobyl Forever porte ses fruits ! Et il ne faut pas que l'acquisition d'un ou plusieurs livres-DVD se substitue à un don. S'il en était ainsi, tous nos efforts n'auraient pas permis d'atteindre le but : accroître et élargir les soutiens de BELRAD.

Les deux semaines à venir sont cruciales. Ce message a été envoyé à 1 200 adhérents et donateurs de ETB. Nous devons réunir dans ce délai 9 000 €. Il est clair que l'objectif est tout sauf démesuré.

Nous sommes confiants car nous savons que l'avenir des enfants de Tchernobyl vous tient à cœur et que vous êtes conscients de la protection que leur apporte BELRAD dans la durée.

Merci à vous d'être à nos côtés dans ce moment difficile. Pour le CA de ETB :

Paris, le 19 novembre 2014

Yves Lenoir


Yves Lenoir de retour de Fukushima

Son exposé du 14 octobre 2014, lors du symposium
“International Symposium on Legal-medical Aspects of Nuclear Disaster and Human Rights” organisé à l'Université Waseda de Tokyo est disponible en

français

anglais

japonese

Yves en a profité pour se déplacer dans les rivions contaminées, prendre des mesures, et faire un reportage.


Message de Rosa Goncharova

You have real intuition on the increasing difficulties of my lab (…). I am continuing to work in order to receive new projects and money for the lab. It is very hard work.
Unfortunately I had no support for new collaborative project on molecular genetics of bladder cancer with Center of oncology. The project of lab on Genomics Programme will finish this year.

I participated at 8th meeting of oncologists and radiologists (Kazan Russian Federation, 16-18 September 2014) and delivered oral report “Molecular-genetical aspects of bladder cancer”. Site of www.kazan2014.com
I am going to participate at VII meeting on radiation study organized by Elena Burlakova institute (21-24 October 2014) with oral report “Biological effects of low doses of ionizing radiation”. There are no possibilities to receive money for such investigation.

For your information I send the site of our institute. There is the information about my lab. I think that the site and information of my lab would be put on the internet site of your organization. The potential sponsors will give possibility to become shortly acquainted with my lab.


Le bon sens et l'énergie nucléaire

Un texte de Catherine Lieber et Yves Lenoir à découvrir ici


It Has Been

Compilation de 5 petits films de propagande à la gloire de l'URSS et de ses peuples victorieux de la bataille de Tchernobyl.

Voir le film.
Présentation critique

le naturaliste Tim Mousseau éclaire les conséquences de Fukushima avec les observations faites à Tchernobyl


Viewing Fukushima in the cold light of Chernobyl

By Steven Powell, spowell2@mailbox.sc.edu, 803-777-1923

“The Fukushima Daiichi nuclear disaster spread significant radioactive contamination over more than 3500 square miles of the Japanese mainland in the spring of 2011. Now several recently published studies of Chernobyl, directed by Timothy Mousseau of the University of South Carolina and Anders Møller of the Université Paris- Sud, are bringing a new focus on just how extensive the long-term effects on Japanese wildlife might be.”